Trousse de secours en entreprise

Quel que soit le métier, le code du travail indique que les lieux de travail, doivent être équipés d’un matériel de premier secours facilement accessible. Le nombre de trousses de premiers soins doit être proportionnel au nombre de travailleurs.

Par contre la loi n’intervient pas concernant son contenu, le contenu des trousses reste le choix de l’employeur.

 

Logiquement chaque métier demande des trousses de soins différentes, un lieu de travail avec des produits chimiques nécessite une trousse de soins différents d’un entrepôt de manutention.

En plus du matériel de secours, la trousse doit contenir les numéros de téléphone d’urgence :

  • SAMU (15), Pompiers (18)
  • Numéro de téléphone d’urgence unique européen (112)
  • Centre anti poison
  • Centre SOS Main
  • Urgences ophtalmologiques de la région

Ce que dit la loi :

Article R. 4224-14
« Les lieux de travail sont équipés d’un matériel de premiers secours adapté à la nature des risques et facilement accessible. »

Article R4224-15
« Un membre du personnel reçoit la formation de secouriste nécessaire pour donner les premiers secours en cas d’urgence dans :
1° Chaque atelier où sont accomplis des travaux dangereux ;
2° Chaque chantier employant vingt travailleurs au moins pendant plus de quinze jours où sont réalisés des travaux dangereux.
Les travailleurs ainsi formés ne peuvent remplacer les infirmiers. »

Article R 4224-16
« En l’absence d’infirmiers, ou lorsque leur nombre ne permet pas d’assurer une présence permanente, l’employeur prend, après avis du médecin du travail, les mesures nécessaires pour assurer les premiers secours aux accidentés et aux malades. Ces mesures qui sont prises en liaison notamment avec les services de secours d’urgence extérieurs à l’entreprise sont adaptées à la nature des risques. Ces mesures sont consignées dans un document tenu à la disposition de l’inspecteur du travail. »

Article R. 4224-23
« Le matériel de premiers secours fait l’objet d’une signalisation par panneaux ».
(ancien article R. 232-1-6 du code du travail)

L’article R 4214-23 du code du travail précise dans quelles conditions un local destiné aux premiers secours doit être installé dans une entreprise :
« Lorsque l’effectif prévu est au moins égal à deux cents dans les établissements industriels ou à cinq cents dans les autres établissements, un local destiné aux premiers secours, facilement accessible avec des brancards et pouvant contenir les installations et le matériel de premiers secours, est aménagé. Les locaux médicaux dont les caractéristiques sont déterminées par l’arrêté mentionné à l’article R. 4624-30 peuvent être utilisés comme locaux de premiers secours sous réserve de remplir les conditions prévues au premier alinéa. Le local de premiers secours comporte une signalisation. »

Exemple de trousse de premiers soins pour l’entreprise :
La composition de votre trousse de secours doit être validé par le médecin du travail
Compresses stériles en emballage individuel (différente grandeur)
Pansements individuels hypoallergéniques auto-adhésifs, résistants à l’eau
Bandes de gaz de différentes largeurs
Sparadrap hypoallergénique.
Pansement compressif pour plaie hémorragique (si risque de plaies hémorragique)
1 paire de ciseau à bouts ronds,
1 pince à écharde,
Des gants à usage unique
Couverture de survie aluminée
1 Kit de récupération pour membre ou doigt sectionné (si risque de section de doigt)
Désinfectant incolore
Morceaux de sucre (manque de sucre)
Lavage oculaire : Sérum physiologique

Contactez-nous pour de plus amples information concernant le secourisme dans votre entreprise

 

Les commentaires sont fermés.